Quand “bruncher” rime avec opportunité pour la restauration !

29 mai 2024

Les origines du brunch

Le brunch est aujourd’hui, le nouveau rendez-vous du dimanche (mais pas que …) de nombreux Français en quête de plaisir, convivialité et décontraction. « Brunch » est devenu un nom commun ou même un verbe à part entière avec l’expression « bruncher ». Ce mot-valise, anglo-saxon, contraction de « breakfast » (petit-déjeuner) et « lunch » (déjeuner), tire ses origines de la jeunesse dorée américaine de la fin du XIXe siècle, qui à l’heure du déjeuner dominical avait des difficultés à s’attabler en famille pour un repas formel. Le brunch a rapidement séduit de nombreux consommateurs en quête d’une activité sociale ludique, gourmande et qui rassemble tous les âges !


Tout savoir sur les bases du brunch

Le brunch est souvent partagé le dimanche entre 10h30 et 16h, mais aujourd’hui il a conquis tous les jours de la semaine y compris les jours fériés. Il marie des aliments du traditionnel « petit déjeuner » comme les viennoiseries, pancakes, café, jus d’orange et ceux du déjeuner (souvent composé d’œufs, charcuteries…). En sommes, bruncher c’est mélanger des mets sucrés et salés qui soient traditionnels, revisités ou issus du monde entier (Sushis, falafels, donuts, egg bacon muffin…). Le brunch n’a donc plus rien à voir avec le typique entrée-plat-dessert.

En restaurant, le brunch peut être présenté de deux façons différentes. Il peut être servi en buffet, permettant ainsi de proposer, un large choix de produit, un service à volonté ou encore de composer son assiette sur-mesure. Le brunch peut également être servi à table, ce service offre plus de créativité gustative et visuelle, pour une approche plus « haut de gamme » !   

En effet, l’avantage notable du brunch est la personnalisation, car bruncher, c’est varier les plaisirs et surtout choisir son menu ! Que le client soit végétarien ou bien carnivore, qu’il préfère une boisson alcoolisée ou un jus detox, qu’il soit un bec salé ou plutôt sucré … L’offre « brunch » est diverse et variée permettant de satisfaire toutes les générations et tous les goûts !

Il existe plusieurs types de brunch :

Le brunch « Anglais », qui est un classique. Il est composé généralement d’œufs sous toutes ses formes, du bacon, des saucisses, des haricots blancs à la sauce tomate, des toasts beurrées et de la marmelade. Concernant la boisson, on peut y retrouver le traditionnel thé ! Pour déguster un bon « English brunch » rendez-vous au « Holly Belly » à Paris, un brunch 100% fait maison avec des produits locaux et de saison pour ravir les convives en quêtes de saveurs « so british ».

 

 

Le brunch à la Française : Le brunch français est composé de baguettes, viennoiseries, œufs, fromages et fruits frais. On peut également y retrouver des gaufres, des crêpes ou des pancakes. Côté salé, on peut souvent y déguster des croque-monsieurs (ou madames). Pour la boisson, sans surprise, il est assorti de café, de thé ou depuis peu de matcha latte accompagné d’un jus pressé. Pour déguster un brunch français avec une ambiance musicale, vous pouvez réserver votre table au « First Name » à Bordeaux.